Cube de Bouillon de volaille maison

Publié le par Miss D

bouillon-cube.jpg

 

J’utilise très souvent les bouillons cube du commerce, mais c’est vrai qu’on ne se jamais vraiment ce qu’il y a dedans et souvent c’est trop salé ! Du coup après un bon Poulet Rôti label rouge, je me suis lancée dans la préparation de cube maison. Verdict : c’est top !

 

Ingrédients :

·         1 carcasse de poulet bio ou label rouge

·         3 carottes/2 poireaux

·         3 tomates (ou une boite de tomates entières pelés)

·         1 oignon

·         1 échalote

·         2 clous de girofle

·         Bouquet garni : laurier, thym, romarin

·         Quelques branches de persil

·         1 verre de vin blanc

·         Sel/poivre

 bouillon-volaille.jpg

 


On pique l’oignon de clous de girofles et on découpe les autres légumes. Dans une grande cocotte, on place les légumes, les herbes et la carcasse de poulet. On ajoute le vin blanc et 4 litres d’eau, on porte à ébullition. On baisse le feu, on couvre et on laisse mijoter 1H30.

 

On filtre le bouillon au chinois et on place dans une casserole. A ce moment de la recette, on a obtenu du bouillon prêt à utiliser. Pour facilité le conditionnement, on fait réduire les 4litres de bouillon pour obtenir environ 1 litre de liquide concentré.

 

On place le bouillon dans un moule à glaçon et on place au frigo 2heures. A ce moment là, la matière grasse va remonter à la surface et devenir un peu jaune, on gratte le gras si on veut obtenir des bouillons dégraissés.

 

On place une nuit au congélateur, puis on démoule et on place les cubes dans un sachet congélation.

 

On diluera 1 à 2 cubes pour un litre d’eau chaude lorsqu’on aura besoin d’utiliser nos bouillons

 

On récupère les légumes utilisés pour le bouillon, on retire les os de poulet qui se seraient détachés de la carcasse. On ajoute une pomme de terre, ou de la citrouille cuite à la vapeur, une louche de bouillon de volaille, on passe au blender et on obtient une super soupe… rien ne se perd

 

 

Publié dans Poulet

Commenter cet article